Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
TIMBER TIMBRE
Le label City Slang annonce la signature des canadiens Timber Timbre. 
Sincerely, Future Pollution, le quatrième album du groupe de Taylor Kirk sortira le 7 avril 2017 !

Sincerely, Future Pollution est une oeuvre à part dans la discographie de Timber Timbre. Taylor Kirk accompagné de Mathieu Charbonneau et Simon Trottier ont abordé une approche différente pour l’écriture et l’enregistrement de cet album. Kirk a écrit les chansons fin 2015 / début 2016, puis les a arrangées avec le reste du groupe dans le froid hivernal de Montreal. Taylor Kirk explique comment Charbonneau et Trottier sont venus jouer un rôle majeur dans la réalisation de l’album: “My solitary sketching was left more rudimentary than in the past. The prior records, I’d decided what they were going to sound like. I’d imagined the arrangements when the songs were sketched. Down to anomalous sounds. There was a vision that was manageable somehow. This album was much less focused that way, but far more complex. It was complicated and challenging to the end, every detail seeming somehow counterintuitive.”

Pour l’enregistrement, le trio s'est entouré de Olivier Fairfield à la batterie. Ils sont venus en France au studio du Château de la Frette aux portes de Paris. Ils y ont découvert des synthétiseurs, instruments qu’ils n’avaient jusqu’alors jamais réellement exploités. Ça a été une révélation pour le groupe.
Après son premier album éponyme et son Doo Wop 50’s revisité, Creep On Creepin’ On et son folk 60’s, Hot Dreams et son caprice 70’s, Timber Timbre dévoile en Sincerely, Future Pollution une romance de machines et de teintes sombres avec une promesse aussi belle que déstabilisante. En découle un son nouveau son, plus froid à la teinte cinématographique de l'avarice des années 80.

Le groupe cite comme influence Le glam de Roxy Music, la pop plaintive de Talk Talk, l’inquiétude de Suicide, l’invincibilité de Talking Heads ou This Mortal Coil mais aussi le revival de la French touch disco avec Daft Punk et Air mais filtrée avec l’imagination de Timber Timbre.

timbertimbre.com/