Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
THE JUNGLE GIANTS
Ecoutez le troisième album de The Jungle Giant, Quiet Ferocity, et une chose devient claire : ils ont trouvé leur style.

Les membres du groupe se sont rencontrés à l’école de Mansfield State à Brisbane en Australie. Et depuis leur première performance en 2011, ils ont sortis 2 EP (The Jungle Giants en 2011 et She’s A Riot en 2012) et deux albums (Learn to Exist en 2013 et Speakerzoid en 2015).

Quiet Ferocity combine les arrangements mélodiques caractéristiques de leur premier album avec la production percutante de leur second, les catapultant vers une stratosphère sonore qui va entièrement définir leur propre son.

“Après Speakersoid, je n’ai pas écrit pendant un moment”, dit Sam. “J’avais besoin de comprendre ce que je voulais faire. Un jour j’étais dans une piscine, et c’est venu. J’ai pris une décision : j’ai dit au groupe que je voulais faire du rock indépendant, que je voulais réaliser un disque fort, qui me rendrait heureux de le jouer en live.

Mais ça n’a pas toujours été aussi facile. Avant Speakerzoid, Sam avait du mal à écrire. Il est venu à Paris pour un atelier d’écriture. Mais à la place d’écrire, il s’est juste parlé à lui-même à voix-haute. Il s’est demandé ce qu’il faisait, et comme il n’arrivait pas à écrire, il a commencé à lire. Il lu un papier sur la créativité d’Ernest Hemmingway, et a senti le texte lui parler. “J’ai beaucoup appris durant ce voyage, notamment que je ne pouvais pas tout gérer”, dit Sam. “Après la sortie de Speakerzoid, je me suis souvenu de cet essai et des notes que j’avais prises, et j’ai su ce qu’il me restait à faire.” Sam travaillait 5 jours par semaine, et si quelque chose ne fonctionnait pas, il passait à la chanson suivante. “C’était vraiment important”, dit Sam. “Chaque jour, quand je finissais de travailler, j’arrêtais de réfléchir, pour permettre à l’album de respirer.”

Quiet Ferocity déborde de triomphe et d’enthousiasm. Enregistré et produit entièrement par le groupe, sa force réside dans la cohérence de ses membres : ils font de la musique depuis si longtemps qu’ils se sentent comme une famille.

Quiet Ferocity est contagieux.

Prépare toi.

Il arrive aussi pour toi.

 

www.thejunglegiants.com
Concerts