Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
SOAP&SKIN
Le troisième album de Soap&Skin, nom de scène de la musicienne et productrice Anja Plaschg, From Gas to Solid / you are my friend marque son retour depuis six ans d'absence. Cet album fait suite à la sortie de ces deux derniers albums classés au Top 10 des charts, Lovetune For Vaccuum en 2009 et Narrow en 2012 (Numéro 1 en Autriche). Depuis toutes ces années l’artiste a été très occupée entre la naissance de sa fille et ses autres activités créatives, dont la composition pour des productions de théâtre et de cinéma mais aussi quelques rôles à l'écran.
From Gas to Solid… parcours un univers similaire à ses œuvres précédentes mais à travers une vision adulte et plus équilibrée que ses anciens travaux, plus rageux et colériques, mais tout en continuant de refléter ses luttes pour trouver une signification, des réponses et une place où survivre. Englobant un éventail d'influences musicales – inspiré de musique électronique paisible et de percussions militaristes, le tout associé à une ambiance de chorale et une grandeur céleste. C’est un album d’un dynamisme de beauté, à la fois vaste et étonnant – le final est porté par une interprétation sereine de What A Wonderful World de Louis Amstrong.
Principalement enregistré chez elle, dans un coin boisé de Vienne, From Gas to Solid… n’est pas seulement autoproduit aussi autojoué, explique-t-elle "Les gens me disent que je travaille d’une façon qui n’est pas commune, je sample tout, même quand les musiciens sont impliqués, d'ailleurs ils comparent ma musique à de la peinture. Ca veut dire que j'arrive à surpasser ce que je connais et me fier à ce que j'entends. Cela me donne plus de liberté.”

Photo : Loan Gavriel