Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
LAST TRAIN
Il y a eu la découverte du rock, grâce à Led Zeppelin, Queen Of The Stone Age, Black Rebel Motorcycle Club
ou encore The Bronx. Puis, très vite, la dévorante envie de composer ses propres refrains. Les démos ont suivi,
les premières compositions forcément bancales, forcément touchantes, mais pas encore au point. Puis, tout s’est
accéléré : “On a donné plus de 120 concerts, en France, mais aussi aux USA, en Chine, dans toute l’Europe, sur l’île
de la Réunion, au Vietnam, en Birmanie. Nous avons monté notre agence de tour, et notre propre label Cold Fame
Records où nous avons déjà produit des disques et monté plusieurs tournées pour nos groupes”. Ajoutez à cela des
apparitions à l’affiche des Eurockéennes, Vieilles Charrues, et autres Main Square, ainsi que deux EP remarqués et
encensés par la critique, des heures de vol et de train, des fans acquis à leur cause sur la foi de concerts électrisants,
et alors… Alors l’heure de l’album est venue.

“On a commencé à enregistrer cet album en janvier 2015. Au final, on a passé des semaines et des semaines en
studio, sur plusieurs sessions rythmées par des nombreuses tournées. On est entré au White Bat Recorders alors que
le studio n’était pas isolé, il n’y avait pas de salle de mixage, on était tous dans la même pièce, il neigeait dehors, il n’y
avait pas d’eau, on faisait cuire des pâtes avec un réchaud à gaz qui ne permettait même pas de faire bouillir l’eau”.
Les Last Train vivent leur vie à l’image de leur rock: intensément, tête baissée. Une vie rapide qu’ils ne théorisent pas,
comme leur musique : “Le premier album est souvent synonyme de début de carrière, or j’ai l’impression qu’on a eu
la chance de faire un paquet de trucs avant de le sortir: on a forcément un peu la pression. Très personnellement je
ne veux pas que les gens s’attendent à quoi que ce soit car ce serait chiant. C’est l’excitation du premier rendez-vous,
on est censé pouvoir faire ce qu’on veut”.

Ce qu’ils veulent, c’est donc Weathering, qui sortira le 7 avril chez Barclay. Un album brut, un album crade, un album
mélodieux, romantique, rugueux, intense, malin. Un album pour la route, la scène, la nuit. Un album riche : “Nous
sommes plus ou moins catalogués comme « rock and roll » et ça ne nous dérange absolument pas, car c’est la
vérité : le rock est notre moyen d’expression. Mais attention à ne pas confondre un moyen d’expression et un style de
musique. On joue comme ça, il faut que ce soit énergique, que ce soit fort, que ce soit sincère… Ceci dit, on écoute
absolument de tout, et pas que du rock. Avec notre moyen d’expression, on a voulu enregistrer une musique qui nous
semble honnête, sincère et belle. ”
Honnête, sincère, beau, ce premier album l’est. Point de fioritures ici, juste Last Train, le blues, le rock et l’émotion.
Et c’est déjà beaucoup.
Couleur3 now playing #nowplaying Last Train - Weathering #BandLastTrain https://t.co/g8XNGSX2m8
24 avr-03:57