Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
FLORENCE + THE MACHINE

Pour Florence Welch, le succès de ses deux premiers albums 'Lungs' (2009 - album de l'année aux Brit Awards 2010) et 'Ceremonials' (2011) signifiaient cinq ans d'enregistrement, de promotion et de tournées. Les deux albums s'enchaînèrent jusqu'à la nomination de 'Cérémonials' aux Grammy Awards, un album écrit sur la route et enregistré juste après la fin de la première tournée, alors que les concerts devenaient de plus en plus gigantesques, les cheveux toujours plus roux et le succès plus grand et sauvage.


Pop star à 21 ans, adulée pour deux albums au succès internationale (9 millions de disques écoulés), Florence a découvert qu'en consacrant sept années à sa musique, certains éléments de la vie réelle avaient été laissés de côté. En rentrant de la toute dernière tournée, la chanteuse a souhaité se réengager dans une vie normale: sortir, tomber dans et hors de l'amour, en essayant simplement d'apprendre à se soigner à l'extérieur de la bulle hermétique de la vie d'artiste.


"C'était une sorte de crash" Florence admet volontiers. «Je suppose que comme j'avais toujours utilisé le fantasme et la métaphore dans mon écriture, cela signifiait que les chansons cette fois seraient davantage ancrées dans la réalité. 'Cérémonials' était tellement obsédé par la mort, l'idée d'évasion ou de transcendance à travers la finitude, que le nouvel album, en réaction, se devait d'essayer d'apprendre comment vivre et comment aimer dans le monde plutôt que de s'en échapper. Ce qui s'est avéré assez effrayant, parce que je ne me cache pas derrière quoi que ce soit cette fois. Mais c'est quelque chose que je devais faire, une étape que je devais franchir".


Le résultat est un disque flamboyant aux arrangements luxuriants, au souffle épique et au chant spectral. 'How Big, How Blue, How Beautiful', recueil de chansons écrites et enregistrées au cours de 2014, est produit par Markus Dravs (Björk, Arcade Fire, Coldplay) avec les contributions de Paul Epworth, Kid Harpoon et John Hill. Ce troisième album de Florence & The Machine est en prise directe avec les émotions de la chanteuse - riche, sur le fil par endroit et puissant souvent - Vocalement, Florence n'a jamais sonné aussi bien.


C'est l'alchimie, la magie ; le retour de Florence & the Machine.


Nouvel album 'How Big, How Blue, How Beautiful’ disponible (Island Records / Maison Barclay)


__


Site de Florence + The Machine 

__
Helen Otter Wonderful night performing an intimate gig raising money for @helprefugeesuk... https://t.co/vRkRb1dT1Q by… https://t.co/fYHATAxNbP
22 sept-09:52