Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
EVERYTHING EVERYTHING
Get To Heaven, le 3ème album d’Everything Everything, semble marquer un terme à une trilogie épique incarnée sous la forme d’une pop exubérante et de grande qualité. Tout en restant fidèle au sens de l’aventure qui a permis à ce quatuor de s’imposer en 2007 comme des pionniers pop provocateurs, cette nouvelle collection de chansons, bigarrée et crue, est aussi sa plus belle réussite à ce jour. Voilà un groupe qui s’est efforcé tout au long de sa carrière de remettre en question toutes les conventions rock calculées, tout en tournant avec Muse ou Foals et en récoltant trois nominations aux Ivor Novello ainsi qu’une au Mercury Prize.
Au cœur de ce nouvel album : l'actualité ! Pour ses textes, le leader d’Everything Everything, Jonathan Higgs, s’est plongé dans la brutalité quotidienne du monde entre les conflits en cours, les catastrophes naturelles, les épidémies et la dette. Toutes ses atrocités ont fait naître en lui un sentiment semblable à de la colère. Couplé à ses textes, le groupe a fait appel à Stuart Price (Madonna, Pet Shop Boys, The Killers) pour dresser ensemble ce tableau étonnamment vivant des horreurs du monde. Une association certes totalement incongrue à priori pour un groupe si attaché à ses racines underground, mais qui s’est bientôt révélée idéale pour leurs aspirations dans le créneau de l’alternative pop.

Le fruit de ses réflexions est rassemblé dans 11 titres destinés à faire sortir les gens de leur torpeur, des chansons pas faciles qui s’enchainent sans répit, s‘inspirant du glacial et agressif Yeezus de Kanye West, de la vitalité furieuse des Young Fathers, tout en gardant ce côté pop barrée qui était au cœur de Man Alive, leur 1er album. Get To Heaven est un cri lâché au beau milieu d’une scène musicale actuelle particulièrement terne. Le point de vue adopté est à la fois celui des victimes et des conspirateurs. Jonathan Higgs, tel un Docteur Jekyll et Mister Hyde, grogne et ricane tout en restant plein d’espoir et pacifique.

Get To Heaven est l’album le plus instinctif et déterminé d’Everything Everything. Un instantané complexe de la culture contemporaine réalisé par l’un des groupes les plus créatifs de la scène anglaise. Le quatuor revient en effet en force et n’hésite pas, tout en se confrontant à la banalité ambiante et aux maux intrinsèques du monde, à lancer une bombe en direction d’une scène pop et rock terriblement docile.

Nouvel album, Get to Heaven, disponible (Sony).

--------
Site Everything Everything

--------