Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
EMILIE NICOLAS
L'année dernière, Emilie Nicolas est passée du statut d'étudiante en musique inconnue du grand public à celui d'artiste scandinave incontournable en 2014. Son album très attendu, « Like I’m A Warrior », est sorti dans les pays nordiques le 29 septembre.

Tout a commencé lorsque la jeune fille de 26 ans originaire de la banlieue d'Oslo, en Norvège, a partagé quelques chansons produites de manière indépendante sur SoundCloud, au printemps 2013. Avec très peu d'informations et une seule photo pour représenter l'artiste, les rumeurs selon lesquelles un mystérieux talent était né se sont vite propagées, et l'artiste est rapidement devenue le sujet de toutes les conversations.

L'attention captée par la modeste autopromotion d'Emilie Nicolas était la preuve que sa musique ne nécessitait aucune présentation et que son succès n'était pas dû au hasard. Elle est devenue célèbre pour sa voix puissante et ses paroles mélancoliques, accompagnées de rythmes électroniques sombres ponctuant ses morceaux. Les critiques ont salué son expression musicale, extrêmement perfectionnée pour son âge, et ses talents d'auteur-compositeur-interprète font forte impression sur la scène musicale internationale.

C'est sa reprise de la chanson « Pstereo », du groupe norvégien DumDum Boys, qui a permis à Emilie Nicolas de conquérir les radios. Interprétée à la demande d'un festival de musique local à Trondheim, en Norvège, « Pstereo » a été nominée aux P3 Gull Awards (cérémonie de remise de prix des radios norvégiennes) et chantée en direct par l'artiste lors de cet événement télévisé.

Les performances scéniques d'Emilie Nicolas sont également remarquables. Elle a donné son premier concert lors du Pstereo Festival de Trondheim, à l'automne 2013. Bercée par le jazz dans son enfance, la chanteuse y a démontré son grand talent musical. Nouvelle venue, elle n'était pourtant pas une débutante dans l'univers de la chanson. Au mois de février 2014, elle a confirmé une nouvelle fois la qualité de ses performances live en attirant une foule de spectateurs au festival by:Larm d'Oslo, réputé pour être le tremplin des nouveaux talents de la scène musicale nordique. Les critiques ont salué de façon unanime les performances d'Emilie Nicolas, précisant qu'elle était l'une des artistes les plus remarquables du festival et qu'elle se trouvait « dans une classe à part » (critique de NRK, radio publique norvégienne). Sa voix a été décrite comme un « système ambiophonique à elle seule » (critique de VG, journal à diffusion nationale en Norvège).

Depuis, Emilie Nicolas a parcouru un chemin remarquable et ses concerts se sont multipliés, avec des prestations au festival Great Escape en Angleterre, aux Spot Festival et Roskilde Festival au Danemark ainsi qu'au Øya Festival à Oslo. Elle s'est fait connaître en 2013 comme une artiste ayant une vision précise de sa musique. Le résultat en est un album d'une beauté inégalée.

Emilie Nicolas a écrit l'intégralité des chansons de « Like I’m A Warrior », à l'exception du titre « Pstereo », dont elle a traduit les paroles norvégiennes en anglais. L'album est produit par Eivind Helgerød, Emilie Nicolas, Nicolay Tangen Svennæs et Anders Opdahl. Mixées par Lasse Mårtén et Stéphane Alf Briat, les chansons de « Like I’m A Warrior » sont masterisées par Chris Sansom chez Propeller Mastering.

Album "Like I'm A Warrior" - sortie le 6 juillet

___

Site Emilie Nicolas

___