Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
BEIRUT
Zach Condon, la tête-pensante derrière Beirut, sortira son cinquième album studio "Gallipoli" le 1er février 2019, dont il partage aujourd'hui un premier extrait et les détails de sa tournée nord américaine et européenne.
Le 12 titres "Gallipoli" a vu le jour à l'hiver 2016, lorsque Condon est revenu à son vieil orgue Farfisa, le même que celui utilisé pour les deux premiers albums de Beirut ("Gulag Orkestar" en 2006 et "The Flying Club Cup" l'année suivante). Après avoir enregistré à New York et Berlin (où il réside désormais), Condon s'est installé au Sudestudio, un complexe de studios situé au coeur de la campagne des Pouilles, dans le sud de l'Italie. C'est là qu'il a découvert les anciennes joies de la musique en tant qu'expérience viscérale et qui est devenu le principe fondateur de "Gallipoli".
Disponible aujourd'hui, la chanson-titre de "Gallipoli" est un mélange cathartique d'ancien et de nouveau. Condon raconte : "Nous sommes tombés une nuit sur la ville fortifiée de Gallipoli et avons suivi une fanfare de prêtres portant une statue du Saint de la ville dans les rues étroites et sinueuses, derrière ce qui semblait être toute la ville. Le lendemain, j'ai écrit la chanson en une prise, ne faisant une pause que pour déjeuner." Un aperçu plus complet des origines de "Gallipoli" selon les termes de Condon est disponible sur beirutband.com
Pour célébrer la sortie de Gallipoli, Beirut se lancera dans une tournée à travers l'Amérique du Nord et l'Europe, dont un passage au Grand Rex de Paris le 5 avril.

Crédit photo : Olga Baczynska
Concerts