Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
ALA.NI

Pause. Comme dans un film, sans doute une comédie musicale, quand soudain le mouvement, le temps et le tourbillon de la vie s'arrêtent, suspendus dans un moment d'épiphanie, rare et magique. Quand on découvre les premières chansons d'ALA.NI, c'est l'effet qu'elles nous font. Ça se passe d'abord sur internet, via une paire de vidéos en noir et blanc, vaporeuses et hypnotiques. Puis quelques mois après, son premier EP You & I commence à en dévoiler un peu plus sur cette chanteuse londonienne mystère.


Il y a dans les chansons d'ALA.NI un véritable enchantement. Ce sont des chansons étonnantes, courtes, presque nues, à peine arrangées et instrumentalisées, dont la grâce tient à fil, et principalement à la performance vocale d'ALA.NI. Des chansons qui se souviennent des comédies musicales luxuriantes de Broadway, mais interprétées comme du folk de chambre, minimaliste et zen.


Il faut aller voir ALA.NI en vrai, en live elle a le don d'émouvoir aux larmes, avec une voix d'une puissance retenue inouïe.


Photo : Ira Rokka