Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
AGUA ROJA
Après une première apparition des plus remarquées, AGUA ROJA poursuit ses explorations sonores avec Roses, nouvel EP qui marque l'inattendu retour de ce trio électro-pop français (mais chantant en anglais).

L'histoire ? AGUA ROJA dépose négligemment un premier morceau sur Soundcloud, histoire de voir. Le nombre de vues croît si rapidement que le groupe sort dans la foulée son premier EP, Summer ends.

Après ce départ en fanfare les membres du groupe décident de prendre leur temps pour grandir et affirmer leur identité. Chacun de son côté, November, Clément et Ben vivent, creusent, expérimentent. Nourris de moments extérieurs (collaboration avec d'autres groupes pour Benjamin, production et mixage d'albums pour Clément, écriture et ghostwriting pour November), les voilà désormais soudés et affûtés comme jamais.

Niveau références, AGUA ROJA se manipule avec précaution. Certains les comparent à The XX ou Adèle.

La vérité se situe probablement ailleurs, du côté des mélancoliques mais joyeuses épines de Roses.

Le tubesque et addictif Be Alone ouvre la fête. Une métaphore de leur parcours? Non. Plutôt un message universel. Jouant sur la dichotomie joie/mélancolie, cet étendard donne le ton de l'EP. Puis c'est Roses et son lit de guitares synthétiques. Flottant dans les nappes, la voix sublime et rêveuse de November emporte l'auditeur. Avec le plus tribal Waves, AGUA ROJA montre la force de sa personnalité, nous encourageant à voir plus loin, à viser plus haut. Le mélancolique Deep waters confirme que le trio possède la science des breaks, des mélodies accrocheuses et du refrain post-it. Être plutôt que regretter, et tant mieux si cela passe par une fréquentation assidues de ces eaux troubles. Lord conclut le voyage par une touche de douceur. Accompagnée d'une guitare presque spatiale, November joue de sa voix profonde et touchante pour apporter à cet étonnant bouquet de Roses une touche minimaliste.
Concerts