Inscription
à la newsletter
 
Inscription
 
Connexion
 


Mot de passe perdu
Bienvenue  !
Sélectionnez vos artistes préférés
Sélectionnez vos styles
musicaux favoris
 
 
01
02
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
+2 en plus
02 SEPT.
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur > Foals > Pulp > Muse
03
04
05
06
07
08
> And so i watch... > Lescop > Hot Chip > Blur
09
10
11
12
13
14
15
16 oct. 2013
JAMES BLAKE
La sirène/La roch..
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
AGUA ROJA
La musique d'Agua Roja semble sonner comme une évidence. Évidence car l'immédiateté de ces mélodies rappelle pêle-mêle quelques-unes des plus belles saillies musicales du siècle passé. Évidence aussi car c'est ici, entre les arpèges de guitares et les coups de batterie que brille comme rarement l'ADN de la musique pop. Mêlant sans complexe la légèreté et la gravité, la naïveté et la finesse, les morceaux de cet EP témoignent d'un groupe qui malgré son jeune âge affirme déjà un savoir-faire pop d'orfèvre dans la manière de faire sonner une mélodie. Pourtant, malgré l'immédiateté de sa musique Agua Roja a choisi de prendre son temps, de définir une identité musicale nette et de s'affirmer avec précision comme un groupe capable de signer un premier EP qui n'a rien d'un disque débutant. Une application qui installe dès lors le trio comme une des grandes promesses de la pop française. Car avec un tel potentiel, il ne fait aucun doute que d'ici quelques années les membres d'Agua Roja auront construit une histoire musicale d'envergure. Un roman pop aux multiples chapitres.

 

"Surfant sur la vague californienne, le chant d’une nouvelle sirène pop vient réchauffer les cœurs d’hiver. Découvert à la fin des beaux jours avec Summer Ends, Agua Roja tombe à pic, réveillant les souvenirs de vacances à la mer et affolant les compteurs d’écoute. Des guitares 70’s et une voix de velours tournoient dans les esprits avec les feuilles d’automne. Puis c’est au tour de Third Eye Vision et ses parfums d’encens psychédéliques de brouiller les pistes, s’enfonçant toujours un peu plus dans l’été indien et flirtant avec un trip flower power.
Derrière cette surf-pop, la blogosphère, bluffée par autant d’indices venus de la Côte Ouest, découvre pourtant un trio parisien guidé par une chanteuse à la voix chaude et douce mais répondant au nom froid et sec de November. Après plus de dix ans de conservatoire, November se décide enfin à mener une double vie : doublure pour le sous-titrage audiovisuel le jour, premier rôle pour Agua Roja la nuit. Elle hésite longtemps ; pourtant, en seulement six mois d’existence, Agua Roja s’attire les bonnes grâces des plateaux radio et des webzines.
Leur troisième et dernier titre, mis en ligne début février, continue d'intriguer: Troublemaker vient briser la glace et révèle des influences beaucoup plus modernes que les deux premiers, passant de Jefferson Airplane à Jagwar Ma en un tour de passe-passe." Les Inrocks